En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

A La Une

Silence, on lit

Par Luis admincouserans, publié le jeudi 7 janvier 2021 09:37 - Mis à jour le mercredi 13 janvier 2021 21:49
unnamed.jpg
Un quart de lecture pour les collégiens

Dans  le  cadre  du  projet  d’établissement  2020  –  2024,  nous  allons 
tester  à  partir  du  lundi  18  janvier  2021,  l’opération  « Silence,  on  lit »,  en 
l’adaptant  à  notre  contexte  local  (Axe  3 :  une  cité  scolaire  apprenante ;  garantir 
l’acquisition des savoirs fondamentaux et viser l’ambition des élèves ; travailler le lire, dire et 
écrire dans toutes les disciplines ; fiche action N°13).  

Le but de cette opération est de faire en sorte que chaque élève de 6 e  
lise  un  livre  au  moins  deux  fois  quinze  minutes  par  semaine.  Nous 
recherchons  à  travers  cela  à  développer  le  plaisir  de  la  lecture  et  aussi  à 
améliorer  les  compétences  des  élèves  en  ce qui  concerne  la maîtrise de  la 
langue française. Chaque semaine, pendant deux mois, nous avons défini un 
créneau  « tournant »  de  quinze  minutes  durant  lequel,  au  début  du  cours, 
chaque élève de 6 e  devra lire un ouvrage de son choix, dans le silence. 
Ce rituel se mettra également en place pour tous les niveaux du collège au 
début de chaque heure d’étude. Nous attendons aussi de cette pratique un 
impact positif sur le climat scolaire.  
 
Pour davantage d’informations, vous pouvez vous reporter au site ci-dessous :  
https://www.silenceonlit.com/ 
 
Il est donc demandé à chaque élève d’avoir avec lui un ouvrage 
de son choix, à lire pendant les quinze premières minutes de chaque heure 
d’étude,  et  pendant  les  quinze  minutes  au  début  des  heures  de  cours 
désignées dans le planning ci-dessous pour tous les élèves de 6 e  :  

 
Il est possible d'emprunter les livres au CDI qui possède des fonds très 
intéressants  et  très  variés  (romans,  nouvelles,  poésies,  albums  jeunesse, 
mangas, BD, magazines...) L’oubli de livre sera considéré comme un oubli de 
matériel scolaire et pourra faire l’objet d’une punition en cas d’oublis réitérés.  
 
Nous évaluerons l’impact de l’opération « Silence, on lit » à la mi-mars 
pour envisager sa pérennisation, voire son extension à d’autres niveaux. Tous 
les membres de la communauté scolaires seront associés à cette évaluation. 

Catégories
  • opérations-activités